L'économie collaborative? Pas au détriment de notre modèle social!

L'économie collaborative? Pas au détriment de notre modèle social!

Explication de vote

 

L’économie collaborative repose sur le partage ou l’échange entre particuliers de biens ou de connaissances avec ou sans échange monétaire. Elle se développe notamment dans des secteurs comme le logement, les transports, dans les services d’aide entre particuliers et bien d’autres services...

La Commission a repéré le potentiel de ce secteur en matière de croissance et d’emploi. Mais si l’économie dite collaborative offre de nouvelles opportunités, elle soulève un certain nombre de questions en bousculant les cadres juridiques actuels et les frontières entre consommateurs et fournisseurs et en proposant de nouveaux cadres de travail soi-disant plus souples. Le rapport initial a été vidé de sa substance tout particulièrement dans les domaines de la transparence fiscale, la sécurisation de l’emploi et le droit au travail, ainsi que la nécessité d’un dialogue social.

S’il faut soutenir de nouveaux modèles économiques qui répondent à des attentes nouvelles des citoyens et des consommateurs cela ne doit pas conduire à mettre à mal notre modèle social en permettant à des entreprises de mettre en œuvre de nouvelles formes d’exploitations en se dédouanant de la législation sociale actuelle.

Ainsi, je me suis abstenue.

 

 

Dater du vote: 15/06/2017

Lien vers le texte adopté

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche