Les patients d'abord : la directive cadre sur la contrefaçon de médicaments votée aujourd'hui

Les patients d'abord : la directive cadre sur la contrefaçon de médicaments votée aujourd'hui

La bataille sur les médicaments contrefaits menée par ma collègue et amie Marisa Matias, députée européenne portugaise, a abouti cette semaine au Parlement européen, et je m'en félicite. S'exprimant après le vote sur son rapport Marisa Matias a déclaré:
"Ne vous y trompez pas : les médicaments de contrefaçon sont un fléau pour la sécurité des patients y compris ceux qui souffrent de cancer, de maladies cardiaques, de cholestérol et de diabète. "

La contrefaçon pharmaceutique n'est pas juste un autre type de contrefaçon. C'est radicalement différent; c'est un crime organisé qui peut entraîner la mort et qui compromet sérieusement la confiance des citoyens dans l'ensemble du secteur de la santé." 
Depuis 2005, les saisies de médicaments contrefaits ont augmenté de 400 % et ce type de contrefaçon a été un marché très rentable pour les réseaux criminels organisés évalués à 45 milliards d'euros par an.  

«Ce sont les personnes à faible revenu qui sont les plus vulnérables à ce crime, car ils sont souvent obligés de chercher des moyens moins chers pour acheter des médicaments. Nous avons voté pour amener le cheval de Troie qu'est Internet à se conformer aux lois ce qui n'avait pas été inclus dans la proposition originale de la Commission. Avec ce projet de directive adoptée aujourd'hui nous avons déclaré la guerre aux médicaments contrefaits."

"Nous avons maintenant des sanctions plus fortes à l'encontre des faussaires. Les médicaments seront tracés du producteur au patient et un système d'alerte rapide pour les faux médicaments, semblable à celui de la nourriture, sera établi. Nous avons les mêmes règles de sécurité pour les exportations vers les pays tiers parce que si nous exigeons la sécurité pour les patients en Europe, nous la demandons également pour tous les patients", a argumenté Matias. 

Cette loi sera maintenant directement transposée dans les lois nationales des 27 États membres, contribuant ainsi à un accès plus sûr des médicaments pour 500 millions de personnes.

 
GUE/NGL Press contact
Gianfranco Battistini +32 475 64 66 28
David Lundy + 32 485 50 58 12
Gay Kavanagh + 32 473 84 23 20

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche