Les visas humanitaires pourraient mettre fin aux nombres massifs de décès en Méditerranée

Les visas humanitaires pourraient mettre fin aux nombres massifs de décès en Méditerranée
Aujourd'hui le Parlement européen a enfin adopté le rapport sur les visas humanitaires malgré les manœuvres de la droite de l'hémicycle. Je vous invite à lire le communiqué de presse de la GUE/NGL sur le sujet.

Le communiqué est accessible en version originale sur le site de la GUE/NGL.
Les propositions incluent l’autorisation des demandes d’asile dans les ambassades et consulats de l’UE à l’étranger.

Le Parlement européen a demandé de manière écrasante la création de visas humanitaires afin de permettre aux demandeurs d'asile de se rendre dans l'UE de manière sûre et légale.

Le vote d'aujourd'hui * - après l'annulation du vote initial de novembre - charge donc la Commission européenne de présenter une proposition concrète concernant un nouveau système de visas humanitaire de l'UE, qui permettrait aux personnes ayant besoin d'une protection internationale d'atteindre l'Europe sans mettre leur vie en danger.

Cela comprend le fait de permettre aux personnes de demander un visa auprès des ambassades et des consulats de l'UE à l'étranger, de leur donner accès au territoire européen dans le seul but de présenter une demande d'asile.

Toutefois, le texte approuvé se limite à un système volontaire et n’est pas juridiquement contraignant. La députée européenne Marie-Christine Vergiat (Indépendante, France) se félicite des résultats d’aujourd’hui:

"Malgré les tentatives de la droite visant à diluer le texte, je suis ravie que le texte ait été adopté à une écrasante majorité en plénière aujourd'hui. Une majorité absolue de députés européens croient clairement aux visas humanitaires qui, nous l'espérons, permettront de mettre fin aux décès en Méditerranée ", a-t-elle déclaré.
* La majorité absolue des députés ont voté pour le rapport: 429 pour, 194 contre et 41 abstentions."

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche