Lettre adressée au Président Erdogan demandant notamment la libération d'Osman Kavala, d'Ahmet Sik et de Selehattin Demirtas

Lettre adressée au Président Erdogan demandant notamment la libération d'Osman Kavala, d'Ahmet Sik et de Selehattin Demirtas
Lettre adressée au Président Erdogan demandant notamment la libération d'Osman Kavala, d'Ahmet Sik et de Selehattin Demirtas

J'ai cosigné avec 34 autres députés européens une lettre adressée à Erdogan demandant l'amélioration de la protection des droits et libertés fondamentaux en Turquie. 

La lettre demande notamment la libération immédiate d'Osman Kavala et Selahattin Demirtas.

 

"Son Excellence Recep Tayyip Erdoğan,

Nous exhortons votre gouvernement à assurer la protection des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Nous nous félicitons donc de la fin attendue de l'état d'urgence qui, depuis deux ans, a entraîné la suspension de certains droits garantis par la Convention européenne des droits de l'Homme. Pourtant, nous craignons que même après la levée de l'état d'urgence, le décret présidentiel permettra la suspension des droits.

 En général, nous sommes alarmés par ce que la Commission européenne a qualifié de "sérieux reculs" sur les droits de l'Homme. Dans un décret publié plus tôt ce mois-ci, vous avez ordonné que plus de 18 000 fonctionnaires soient licenciés. Ce chiffre s'ajoute aux 130 000 personnes déjà licenciées par le gouvernement.

 En outre, des milliers de personnes ont été illégalement détenues, notamment des défenseurs des droits de l'Homme, des écrivains et des utilisateurs de médias sociaux.

 Le retrait des cartes de presse, ainsi que la fermeture de nombreux médias ou l'affirmation du contrôle du gouvernement, demeurent profondément troublants et sont incompatibles avec les engagements de la Turquie en matière de droits de l'Homme et de libertés.

 Le gouvernement continue d'utiliser ses pouvoirs pour bloquer le contenu en ligne sur un large éventail de motifs. L'encyclopédie mondiale Wikipédia reste bloquée en Turquie depuis plus d'un an, empêchant les gens d'accéder à des informations sur des sujets allant de la médecine à l'histoire en passant par l'actualité.

 En tant que président, nous comptons sur vous pour prendre des mesures immédiates et irréversibles afin de démontrer un engagement envers les droits des personnes sous ce nouveau gouvernement.

 Nous appelons à la libération de tous les détenus injustement et à la fin de la censure et du silence des journalistes.

En particulier, la libération immédiate d'Osman Kavala, d'Ahmet Sik et de Selehattin Demirtas contribuerait à indiquer que les normes internationales relatives à la liberté d'expression et à un procès équitable sont respectées.

Cordialement,

 

Rebecca Harms (Greens/EFA)

Anna Maria Corazza Bildt (EPP)

Alessia Mosca (S&D)

Bodil Valero (Greens/EFA)

Matthijs van Miltenburg (ALDE)

Joachim Starbatty (ECR)

Bernd Kölmel (ECR)

Helmut Scholz (GUE/NGL)

Renate Sommer (EPP)

Sven Giegold (Greens/EFA)

Jean Lamberts (Greens/EFA)

Brando Benifei (S&D)

Marie-Christine Vergiat (GUE/NGL)

Jiří Pospíšil (EPP)

Hans-Olaf Henkel (ECR)

Michal Boni (EPP)

Julie Ward (S&D)

Pavel Telicka (ALDE)

Sophie in ‘t Veld (ALDE)

Ana Gomes (S&D)

Franz Obermayr (ENF)

Margot Parker (EFDD)

Kostas Chrysogonos (GUE/NGL)

Jordi Solé (Greens/EFA)

Tunne Kelam (EPP)

Takis Hadjigeorgiou (GUE/NGL)

Eleonora Forenza (GUE/NGL)

William Dartmouth (EFDD)

Helga Trüpel (Greens/EFA)

Helga Stevens (ECR)

Cornelia Ernst (GUE/NGL)

Hilde Vautmans (ALDE)

Eva Kaili (S&D)

Barbara Spinelli (GUE/NGL)"

 

Fichier attachéTaille
lettre_adressee_au_president_erdogan_1.png58.38 Ko
lettre_adressee_au_president_erdogan_2.png39.95 Ko
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche