Lettre pour la libération de Wafi Kajoua au Maroc

Lettre pour la libération de Wafi Kajoua au Maroc

J'ai envoyé une lettre co-signée par plusieurs députés européens de la GUE/NGL et du Groupe des Verts du Parlement européen demandant à la Haute représentante Federica Mogherini d'intervenir pour la libération de Wafi Kajoua, citoyen belgo-marocain et membre de l’Union des Rifains de Belgique. Wafi Kajoua a été condamné à un an de prison pour son engagement politique en faveur du mouvement social de la région du Rif au Maroc. Il serait actuellement en grève de la faim. Cette situation est incompréhensible et nous demandons sa libération immédiate.

Madame la Haute représentante / vice-présidente Federica Mogherini,

Nous, membres du Parlement européen, souhaitons attirer votre attention sur le cas de Wafi Kajoua, citoyen belgo-marocain et membre de l’Union des Rifains de Belgique.

Wafi Kajoua a été arrêté le 10 juin 2018 par les autorités marocaines au poste frontière entre l'enclave espagnole de Melilla et la province de Nador.

Il semble que cette arrestation soit motivée par les activités pacifistes et l’engagement politique de Monsieur Kajoua en faveur du mouvement social de la région du Rif au Maroc.

Le 29 juin, Wafi Kajoua a été condamné à un an de prison et à une amende de 2 000 dirhams pour « atteinte à l'unité de l'Etat » et « incitation à la rébellion armée ».

Nous avons également été informés que Wafi Kajoua aurait entamé une grève de la faim illimitée pour dénoncer les traitements inhumains qu'il aurait subi en prison.

Compte tenu de cette situation, nous vous demandons de bien vouloir intervenir en faveur de la libération du citoyen belge Wafi Kajoua.

Cordialement,

Marie-Christine Vergiat
Helmut Scholz
Paloma López Bermejo
Javier Couso Permuy
Judith Sargentini
Barbara Spinelli
Patrick Le Hyaric
Eleonora Forenza
Miguel Urbán Crespo
Angela Vallina De La Noval
Marina Albiol Guzman
Lidia Senra Rodríguez

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche