Lettres adressées en soutien à six militants saoudiens dont cinq risquent la peine de mort

Lettres adressées en soutien à six militants saoudiens dont cinq risquent la peine de mort
Lettres adressées en soutien à six militants saoudiens dont cinq risquent la peine de mort
Lettres adressées en soutien à six militants saoudiens dont cinq risquent la peine de mort

Le 11 janvier 2019, j'ai adressé plusieurs lettres en soutien à six militants saoudiens dont cinq risquent la peine de mort et dont le procès se tiendra ce dimanche 13 janvier, jugés uniquement pour avoir participé à des manifestations pacifiques.

 

Une lettre a été adressée à Monsieur le Ministre Jean Yves Le Drian et deux autres ont été envoyées à l'Ambassadeur de l'Arabie Saoudite à Bruxelles et à l'Ambassadeur de la Délégation de l'UE en Arabie Saoudite. Ces dernières lettres ont été co-signées par mes collègues Barbara Lochibihler (Verts), Soraya Post (S&D), Julie Ward (S&D) et Ignazio Corrao (EFDD). Nous demandons que la peine de mort ne soit pas prononcée à l'encontre de ces militants, que toutes les garanties soient en place pour qu'ils aient droit à un procès équitable et qu'ils puissent être rapidement libérés.

 

A l'attention de S.E. Monsieur l’Ambassadeur Abdulrahman Sulaiman O. ALAHMED
Ambassade de l’Arabie Saoudite à Bruxelles

Bruxelles, le 9 Janvier 2019

Monsieur l’Ambassadeur,

Nous vous écrivons en amont de la session des procès de six militants saoudiens qui aura lieu le dimanche 13 janvier prochain. Selon nos informations, ces femmes et ces hommes vont être jugés pour avoir participé à des manifestations pacifiques. Si tel est le cas, nous pensons que cela pourrait constituer une entrave à l’exercice de leur liberté d'expression, de réunion et d'association.

Nous sommes profondément inquiets de savoir que cinq de ces militants pourraient encourir la peine de mort, à savoir Israa al-Ghomgham, Ahmed al-Matrood, Ali Ouwaisher, Mousa al-Hashim, Khalid al-Ghanim et que Mujtaba al-Muzain risquerait jusqu’à 20 ans de prison.

Au vu de l’urgence et de la gravité de la situation, nous vous prions de bien vouloir faire part de notre préoccupation aux autorités saoudiennes et, le cas échéant, de veiller à ce qu’aucune peine de mort ne soient prononcée. Nous souhaitons également demander que ces personnes aient droit à un procès équitable et qu’elles puissent, le cas échéant, être libérées rapidement.

Nous espérons que cette lettre retiendra votre attention et nous vous prions d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre haute considération.

Marie-Christine Vergiat

Ignazio Corrao

Barbara Lochbihler

Soraya Post

Julie Ward

***

A l'attention de S.E. Monsieur l’Ambassadeur Michele Cervone d’Urso

Chef de la délégation de l'Union européenne en Arabie saoudite, à Bahreïn, au Koweït, à Oman et au Qatar

Bruxelles, le 9 Janvier 2019

Monsieur l’Ambassadeur, 

Nous vous écrivons en amont de la session des procès de six militants saoudiens qui aura lieu le dimanche 13 janvier prochain. Il semble qu’ils soient jugés uniquement pour avoir participé à des manifestations pacifiques. 

 Nous sommes profondément inquiets de savoir que cinq de ces militants risquent la peine de mort, à savoir Israa al-Ghomgham, Ahmed al-Matrood, Ali Ouwaisher, Mousa al-Hashim, Khalid al-Ghanim et que Mujtaba al-Muzain risque jusqu’à 20 ans de prison. 

 Au vu de l’urgence et de la gravité de la situation, nous vous demandons de faire tout votre possible pour que ces personnes aient droit à un procès équitable et que tout manquement ou violation constatés en ce domaine puissent être dénoncés.

 Nous souhaitons également que tout soit fait pour qu’Israa al-Ghomgham, Ahmed al-Matrood, Ali Ouwaisher, Mousa al-Hashim et Khalid al-Ghanim échappent à la peine de mort et puissent, avec Mujtaba al-Muzain, si possible retrouver la liberté dans les meilleurs délais.  

 Nous espérons que la délégation de l’UE pourra suivre ces procès et nous vous saurions gré de nous en tenir informés.

 Nous vous prions d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de notre haute considération. 

Marie-Christine Vergiat

Ignazio Corrao

 Barbara Lochbihler

 Soraya Post

Julie Ward

 

 

***

A l'attention de Monsieur le Ministre Jean-Yves Le Drian,
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
37 quai d’Orsay, 75007 Paris

cc : Monsieur François Croquette, Ambassadeur pour les droits de l’Homme
       Monsieur François Gouyette, Ambassadeur de France en Arabie saoudite

Bruxelles, le 10 janvier 2019

Monsieur le Ministre,

Le dimanche 13 janvier prochain se déroulera le procès de six militants saoudiens qui sont semble-t-il jugés uniquement pour avoir participé à des manifestations pacifiques.

Cinq de ces militants risquent la peine de mort, à savoir Israa al-Ghomgham, Ahmed al-Matrood, Ali Ouwaisher, Mousa al-Hashim, Khalid al-Ghanim, et Mujtaba al-Muzain risque jusqu’à 20 ans de prison.

Au vu de l’urgence et de la gravité de la situation, et compte tenu des relations privilégiées de la France et de l’Arabie saoudite, je souhaiterais savoir si vous pourriez intervenir pour que ces personnes aient droit à un procès équitable et que tout soit fait pour qu’Israa al-Ghomgham, Ahmed al-Matrood, Ali Ouwaisher, Mousa al-Hashim et Khalid al-Ghanim échappent à la peine de mort et puissent, avec Mujtaba al-Muzain, si possible retrouver la liberté dans les meilleurs délais.

Je vous remercie de votre attention et vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Marie-Christine Vergiat
Députée européenne

 

Fichier attachéTaille
lettre_au_ministre_jean-yves_le_drian_sur_le_cas_des_six_militants_saoudiens.pdf141.61 Ko
letter_to_ambassador_abdulrahman_sulaiman_o._alahmed_on_the_case_of_six_saudi_activists.pdf31.86 Ko
letter_to_ambassador_michele_cervone_durso_on_the_case_of_six_saudi_activists.pdf137.72 Ko
Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche