L'homme qui murmurait à l'oreille des féministes

L'homme qui murmurait à l'oreille des féministes

Suite au départ d'Eva-Britt Svensson, la GUE-NGL a soutenu l'attribution de la présidence de la commission femmes à un homme feministe. De quoi faire bouger les mentalités ! Pour connaitre un peu mieux notre nouveau collègue de la GUE-NGL je vous invite à lire ce portrait fait par le site du Parlement européen :

A peine élu au Parlement européen, Mikael Gustafsson a pris la tête de la commission des droits des femmes et de l'égalité des genres.
Pour la première fois, un homme prendra la tête de la commission parlementaire des droits des femmes et de l'égalité des genres. Le Suédois Mikael Gustafsson (Gauche unitaire) succède à Eva-Britt Svensson, démissionnaire pour raisons de santé.

Ses proches nous expliquent qu'il est un fervent défenseur de l'égalité des genres, pas seulement dans les discours mais aussi dans les actes. Portrait.
« Je me sens ému et honoré », a expliqué Mikael Gustafsson après son élection. « La commission [des droits des femmes] me fait confiance et je ferai de mon mieux pour être à la hauteur de cette confiance ». Il espère faire avancer la législation européenne sur les violences contres les femmes, améliorer leur indépendance économique ainsi que leur poids en politique.

Un homme ouvert et compétent
« Mikael est chaleureux, ouvert, très compétent et curieux », témoigne Miriam Malm, une de ses collègues du Parti de gauche en Suède. « Il s'engage de façon sincère vis-à-vis de ses électeurs, est toujours diplomate, humble et il fait confiance aux autres ».
Jenny Fors, qui travaille pour le WWF et a côtoyé M. Gustafsson au Riksdag (Parlement suédois), le décrit come quelqu'un aux centres d'intérêt divers : démocratie, égalité, société, histoire, conquête spatiale, développement durable et… softball (un sport apparenté au base-ball) font partie de ses sujets favoris.

Biographie
Né en 1966
Marié, deux enfants
Originaire de Nynäshamn, 60 km au sud de Stockholm
Conseiller municipal puis conseiller politique pour le Parti de gauche au parlement suédois
Elu au Parlement européen en remplacement d'Eva-Britt Svensson, démissionnaire, le 23 septembre 2011

Un « éco-féministe » aux multiples talents
Néanmoins, en politique, on ne peut tout faire. « Le féminisme, les enjeux environnementaux et le développement durable sont les préoccupations majeures de Mikael Gustafsson »,  croit savoir Miriam Malm. « Et il met en pratique ce qu'il prêche ».
Ulla Andersson, députée nationale suédoise, parle de lui comme d'un « éco-féministe qui a beaucoup de connaissances sur les politiques économiques et la gestion des infrastructures », mais qui s'y connait également en technologies. « Il a le féminisme dans le sang et il va le prouver », soutient-elle.

Négociateur hors pair et fin politique
Le Parlement européen est connu pour sa culture du compromis. Une caractéristique qui ne devrait pas faire peur au nouveau président de la commission des droits des femmes, qualifié de « bon négociateur » et de « leader » par Jenny Fors. Par ailleurs, il sait écouter, « une qualité rare ».
« Mikael a beaucoup de patience et sait rapidement trouver un dénominateur commun », se souvient Miriam Malm. Qui ajoute avec un sourire : « ses adversaires politiques se sont malicieusement réjouis de ce qu'il devienne député européen. Car il excelle aussi dans l'art de donner du fil à retordre à ses opposants ». A bon entendeur…

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche