Libye : La valorisation des soi-disant résultats « positifs » des politiques migratoires européennes est insupportable

Libye : La valorisation des soi-disant résultats « positifs » des politiques migratoires européennes est insupportable

Retrouvez mon explication de vote suite à l'adoption de la recommandation sur la Libye adoptée le 30 mai 2018 par le Parlement européen et adressée au Conseil, à la Commission européenne et au Service européen pour l’action extérieure.

Le Parlement européen a adopté une « recommandation » sur la Libye adressée au Conseil, à la Commission européenne et au Service européen pour l’action extérieure.

Je partage une partie de l’analyse notamment sur la nécessité d’une approche inclusive, y compris des acteurs locaux, seule option permettant d’aboutir à une solution politique en Libye, sous l’égide de l’ONU.

Mais la valorisation des soi-disant résultats « positifs » des politiques migratoires européennes est insupportable.

La recommandation va jusqu’à encourager le soutien aux fameux « garde-côtes libyens », ceux qui sont placés sous l’autorité du GNA, le « gouvernement » reconnu par les forces internationales, qui ne contrôle en réalité qu’une toute petite partie du territoire et donc des côtes libyennes avec les résultats dramatiques que l’on sait.

Quatre de mes amendements ont été adoptés en plénière. Dont acte. L’un d’entre eux condamne l’expulsion de 145 Soudanais du Niger vers la Libye. Les expulsions sont insupportables mais elles sont particulièrement inacceptables vers un pays où la violence est permanente !

Le résultat global n’est donc pas bon. J’ai donc voté contre.

 

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche