L'UE doit adopter des instruments spécifiques et une stratégie claire pour lutter contre la violence à l'encontre des femmes

L'UE doit adopter des instruments spécifiques et une stratégie claire pour lutter contre la violence à l'encontre des femmes

Communiqué GUE-NGL 2011-11-29 «La violence à l'encontre des femmes est une violation inacceptable des droits humains fondamentaux des femmes et c'est un problème lié au pouvoir et aux relations inégales entre les sexes» ont déclaré aujourd'hui le député GUE/NGL Mikael Gustafsson, président de la commission des droits de la femme et de l'égalité des genres, et Ilda Figueireido, coordinatrice GUE/NGL de cette commission,  à l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

«La violence à l'encontre des femmes détruit et prend des vies. En tant que défenseurs de l'égalité des genres, nous ne pouvons pas rester silencieux ni complices de cette violence» ont-ils déclaré.

Mikael Gustafsson estime qu'il est grand temps que les institutions de l'UE - y compris la Commission européenne - adoptent une stratégie pour lutter contre la violence à l'encontre des femmes «ayant des instruments spécifiques, des ressources propres, des objectifs précis pour s'assurer que nous travaillons pour un meilleur modèle européen assurant l'égalité, la justice et la sécurité pour les femmes».

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche