Lutter contre les écarts de pensions de retraite entre hommes et femmes

Lutter contre les écarts de pensions de retraite entre hommes et femmes

Explication de vote

Ce rapport s’inscrit dans la lutte de réduction des écarts de pensions, qui jusqu’à la représentent 40% dans l’UE. L’égalité des genres en termes d’emploi et de rémunération doit être une priorité pour toutes et tous et notamment pour les politiques européennes. Malheureusement il n’en est rien.

La rapporteure conservatrice a présenté un rapport sans substance. Pire encore, elle s’est opposée aux dépôts d’amendements de mon groupe, des Verts et des S&D, qui amélioraient le texte notamment sur les mesures d’austérité et sur la nécessité de plus de consultations avec les syndicats.

Quelques points importants ont cependant été ajoutés au rapport, comme l’augmentation des salaires dans les secteurs à bas-salaires où les femmes sont majoritaires ainsi que la volonté de ne pas discriminer les femmes en fonction de leur espérance de vie, plus longue que celle des hommes.

Néanmoins la GUE/NGL s’oppose formellement au principe selon lequel les personnes en âge de percevoir une pension de retraite ne doivent pas être tributaires du nombre d’actifs, tout comme elles ne doivent dépendre des évolutions démographiques.

Ainsi, ce rapport dans sa globalité ne répond pas à mes attentes en matière d’équité, c’est pour cela que je me suis abstenue.

 

Date du vote : 14/06/2017

Lien vers le texte adopté :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-2017-0260&language=FR&ring=A8-2017-0197

 

 

 

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche