Mon intervention sur les flux migratoires : les faits contredisent les gesticulations de certains!

Voir la vidéo

Le groupe de la GUE/NGL ne votera pas ce rapport qui comprend, certes, quelques éléments positifs mais qu'ils sont contredits en permanence par les politiques de certains Etats membres dont mon propre pays. Ce rapport refuse de voir que les migrations sont d'abord Sud/ Sud. A défaut de le reconnaître, les tensions ne peuvent que s'aggraver et enfoncer un peu plus dans la pauvreté un certain nombre d'Etats du Sud.

Certes, l'Union européenne ne peut accueillir toute la misère du monde mais elle n'est en rien menacée; les chiffres sont là pour le démontrer quelles que soient les gesticulations de certains. 

L'Union européenne ne peut accueillir toute la misère du monde mais elle devrait y contribuer au prorata de sa richesse, de ses besoins, et des dégâts qu'y ont causés certains Etats membres et que causent encore certaines de leurs entreprises qui pillent les richesses de ces pays. 

Ce rapport reste dans la ligne de cette "Europe forteresse" repliée sur elle même au mépris de ses propres intérêts, notamment démographiques. Non, l'Union européenne ne tire pas les leçons des révolutions en cours dans les pays arabes.

Elle ne fait pas preuve de solidarité. En quelques jours, la Tunisie, elle a accueilli plus de 100.000 personnes dans des conditions exemplaires.

Non, Madame la Commissaire, les discours de l'Europe ne sont pas à la hauteur des problèmes qui se posent au monde.

Ils ne peuvent qu'alimenter les politiques xénophobes de certains Etats membres, et je le regrette sincèrement.

Marie-Christine Vergiat

2011-04-05

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche