Mon vote en faveur de la modernisation de la base d données européenne relative à l'emploi.

Bruxelles, le 25 février 2016: Depuis 1993, l'UE s'est dotée, dans le cadre d'un réseau de coopération entre la Commission européenne, les services publics de l'emploi des Etats Membres de l'UE et les partenaires (agences de l'emploi, syndicats, associations d'employeurs) d'une base de données européenne relative à l'emploi.

Cette base de données devait permettre la mise en  commun d'offres d'emploi et de CV  et offrir des possibilités de concordance supplémentaires entre les postes vacants et les personnes sans emploi.

Cette base de données est rapidement devenue obsolète et de nombreuses lacunes ont été constatées.

Ce règlement prétend moderniser ce système.

A l'heure où l'Union européenne compte plus de 22 millions de personnes sans emploi, même si je n'ai guère d'illusions sur l'efficacité de ce type d'outils tant que l'on mettra en concurrence les salariés de l'UE, je pense qu'aucun outil ne peut être refusé par antieuropéanisme primaire.

Le Front National a fait le choix inverse dévoilant une fois encore ses véritables choix en matière sociale. Dont acte.

Vous pouvez trouver ici la Résolution législative du Parlement européen du 25 février 2016 sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil relatif à un réseau européen des services de l'emploi, à l'accès des travailleurs aux services de mobilité et à la poursuite de l'intégration des marchés du travail

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche