Non à une nouvelle modification du règlement de Schengen

Voir la vidéo

Strasbourg, le 15 Février 2017. Je suis intervenue pour dénoncer le prétendu mécanisme de contrôle des frontières "systématique et obligatoire".

Marie-Christine Vergiat, au nom du groupe GUE/NGL . – Madame la Présidente, mon groupe est résolument opposé à cette modification du règlement de Schengen visant soi—disant à établir des contrôles des frontières systématiques et obligatoires.

C’est un nouvel étage dans la construction d’une Europe-forteresse sécuritaire, qui prend une nouvelle tournure depuis 2015 au nom de la lutte contre le terrorisme et de la soi—disant crise migratoire, en confondant sans état d’âme l’un et l’autre et en alimentant, de fait, le racisme et la xénophobie. Les États membres adhèrent à cette construction qui leur permet de se décharger de leurs responsabilités sur le dos de l’Union européenne.

Ce règlement ne peut être vu indépendamment des autres textes, qui nous sont actuellement soumis, et notamment des mal nommées «frontières intelligentes». Ce texte va permettre de contrôler les ressortissants des pays tiers à leur entrée et, désormais, à leur sortie et, pour faire bonne mesure, on y ajoute les citoyens européens.

Mais en pratique, les contrôles seront aléatoires, on ne consultera les bases de données pertinentes qu’en cas de doute sur la validité des documents de voyage. Les États membres pourront suspendre les contrôles obligatoires pour fluidifier le trafic. Surprenant! Et certaines catégories de personnes pourront également en être exonérées.

Au final, donc, ce dispositif est vraiment à géométrie variable. J’y vois en réalité beaucoup d’hypocrisie, pour ne pas dire de cynisme, au détriment des droits fondamentaux, sans que le droit à la sécurité et, surtout, le droit à la sûreté de nos concitoyens en soient pour autant renforcés.

 

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche