Oui à la lutte contre la précarité et contre le recours abusif aux CDD !

Oui à la lutte contre la précarité et contre le recours abusif aux CDD !

Explication de vote sur la résolution du Parlement européen du 31 mai 2018 sur la réponse aux pétitions portant sur la lutte contre la précarité et le recours abusif aux contrats de travail à durée déterminée (2018/2600(RSP))

Ce texte illustre l’intérêt de l’outil des pétitions européennes. Tous les citoyens ont le droit de s'adresser au Parlement européen à propos de problèmes relevant de la compétence de l'Union européenne.

Ici il s’agissait de soulever l’enjeu du recours excessif aux contrats de travail de courte durée, facteur de précarité et véritable fléau sur le marché du travail de nombreux État membres.

Dans sa réponse, le Parlement condamne sans surprise (et c’est un minimum) les contrats « 0 heures » et rappelle que les contrats à durée indéterminée doivent constituer la norme.

Le Parlement souligne aussi que la Commission n’a pas fait de réelles propositions pour lutter contre ce fléau.

Le texte rappelle également le lien entre politique d’austérité et précarité au travail tout comme l’importance de la protection sociale pour y remédier.

Il rappelle aussi que ces formes dégradées de travail touchent d’abord les populations vulnérables, les jeunes et surtout les femmes.

Il serait bien que ce texte ne reste pas lettre morte car il répond à des préoccupations essentielles des citoyens européens.

J’ai évidemment voté pour tout en restant malheureusement sceptique sur les suites qui pourraient lui être données.

 

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche