Pacte mondial pour les migrations : Accueillir dignement plutôt que de faire des boucs émissaires

Voir la vidéo

Je me suis exprimée le 17 avril 2018 en session plénière au Parlement européen sur le Pacte mondial des Nations unies pour les migrations.

Cette vidéo est accessible sur ma chaîne Youtube ici.

"Monsieur le Président, nous ne pouvons que nous féliciter du travail entrepris par l’ONU sur les migrations. C’est assurément un enjeu de politique internationale et il est temps, pour les Européens et pour nos gouvernements, d’avoir une vision moins historiquement centrée et ethnocentrée de ces questions.

C’est un fait, les migrations internationales augmentent et, comme le dit si bien le secrétaire général de l’ONU, la majorité d’entre elles sont régulières. Mais l’Occident n’en est plus le centre. Les migrations se sont mondialisées, régionalisées. Les migrations Sud-Sud dépassent désormais les migrations Sud-Nord.

Sur les 258 millions de migrants internationaux, 60 millions proviennent d’Europe, qui est donc, proportionnellement à sa population, le continent dont les habitants migrent le plus et sont les plus mobiles. Cela est normal car les Européens sont très largement ceux qui bénéficient d’un vrai droit à la mobilité, contrairement au reste de la planète. Et seule la moitié de leurs migrations sont intra-européennes.

Par conséquent, qui mieux que les Européens peuvent montrer que les migrations sont une chance et une richesse? Nous sommes les premiers à bénéficier du droit de migrer.

Prenons donc conscience que ceux qui sont en situation irrégulière sur notre continent, ceux qui risquent leur vie en mer Méditerranée, sont d’abord ceux qui sont privés de ce droit à la mobilité, n’ont pas de voie de migration régulière et fuient des situations inhumaines dont il est difficile de démêler les causes.

Nous devons les accueillir dignement plutôt que d’en faire des boucs émissaires.

L’Union européenne se grandirait si elle se battait pour le droit universel à la migration et à la mobilité. Nous avons tous le droit de rêver."

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche