Personnes intersexuées : Le Parlement européen condamne les traitements et la chirurgie de normalisation sexuelle

Personnes intersexuées : Le Parlement européen condamne les traitements et la chirurgie de normalisation sexuelle

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 14 février 2019 sur les droits des personnes intersexuées

Les personnes intersexuées sont des personnes qui sont nées avec des caractéristiques sexuelles physiques qui ne correspondent pas aux normes médicales ou sociales associées au corps féminin ou au corps masculin.

Elles sont confrontées à de nombreuses violences et discriminations dans l’Union européenne qui restent largement méconnues.

Les enfants intersexués font fréquemment l’objet d’interventions chirurgicales et de traitements médicaux alors que, dans la plupart des cas, ces traitements ne sont pas nécessaires d’un point de vue médical.

Cette résolution condamne fermement ces traitements et la chirurgie de normalisation sexuelle.

Elle rappelle que la pathologisation de l'intersexualité empêche les personnes intersexuées de jouir pleinement de leurs droits et notamment de leur droit à la meilleure santé possible.

Elle demande à la Commission et aux États membres d’accroître le financement des organisations de la société civile qui luttent en faveur des droits des personnes intersexuées, de soutenir et de financer la recherche en domaine.

Enfin, elle salue les lois qui interdisent les interventions chirurgicales et autorisent la reconnaissance juridique du genre, avec des procédures souples pour changer les marqueurs de genre, sur la base de la liberté de choix et elle encourage les États membres à adopter ces législations.

Je vote bien entendu pour.

 

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche