Plastiques à usage unique : Une avancée importante en matière environnementale si les États le mettent en œuvre.

Plastiques à usage unique : Une avancée importante en matière environnementale si les États le mettent en œuvre.

Explications de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 24 octobre 2018 concernant les plastiques à usage unique

Nous le savons tous désormais la pollution de nos océans est alarmante.

En mars 2018, des scientifiques ont révélé l'existence d'un « 7ème continent » en plein Pacifique, constitué d'une masse de déchets plastiques agglomérés sur une surface équivalente à trois fois celle de la France. La moitié de ces déchets marins sont des plastiques à usage unique.

Dans le cadre de la lutte contre ce désastre écologique, le Parlement européen a adopté, en le renforçant, le projet de directive européenne sur la réduction de la consommation de plastiques à usage unique, tels que les cotons tiges, couverts, assiettes et pailles en plastiques.

Des mesures restrictives ont été ajoutées par le Parlement notamment concernant l'utilisation de produits chimiques et métaux dangereux (phtalates, PFAS, bisphénols, perturbateurs endocriniens ...).

De nombreux amendements déposés par mon groupe ont également été adoptés, qui prévoient notamment des restrictions visant à éliminer les substances chimiques dangereuses dans certains produits tels les protections périodiques féminines. Nous avons aussi contribué au vote d'un programme européen pour purger les océans de ses déchets plastiques et promouvoir cette initiative au niveau international. 

Ce texte législatif peut constituer une avancée importante en matière environnementale si les États le mettent en œuvre. J'ai donc voté pour.

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche