Politique de cohésion: réduire les inégalités et cesser de punir les territoires

Politique de cohésion: réduire les inégalités et cesser de punir les territoires

Explication de vote

Ce rapport d’initiative s’inscrit à un an de la première ébauche de la Commission européenne sur la politique de cohésion post-2020 : il exprime donc les recommandations du Parlement européen en ce domaine.

Il faut rappeler que l’objectif premier des politiques de cohésion qui englobent les principaux fonds européens, est de réduire les inégalités entre les régions européennes. C’est l’un des plus gros budgets de l’Union européenne juste après celui de la Politique d’Agriculture Commune (PAC).

Alors que les politiques d’austérité augmentent les disparités et inégalités, les politiques de cohésion prennent un sens particulier et on peut se féliciter que ce rapport demande une augmentation significative de leur budget.

Je me félicite tout particulièrement de l’amendement que nous avions déposé avec des députés verts et socialistes pour que le Parlement européen s’oppose à la mise en place de conditions macro-économiques pour l’octroi des fonds de politiques et refuse ainsi une approche territoriale « punitive » au profit des réalités des territoires et de leur population. C’est une nécessité pour favoriser la réduction des disparités régionales et par les mêmes luttes contre la concurrence entre les régions et des États membres.

La nécessité de protéger les migrants et les réfugiés est également mise en avant une nouvelle fois. C’est pourquoi j’ai voté en faveur de ce texte. 

 

 

 

Date du vote: 13/06/2017

Lien vers le texte adopté

 

 

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche