Politique de défense et de sécurité commune: non à la surenchère militariste!

Politique de défense et de sécurité commune: non à la surenchère militariste!

Explication de vote sur le Rapport sur la mise en place de la Politique de défense et de sécurité commune  - Rapporteure : Ioan Mircea Paşcu  

 

Ce rapport s’inscrit malheureusement dans la lignée des politiques de plus en plus militaristes de l’Union.

Le rapport prône l’établissement d’un « livre blanc de la défense européenne ». Il faudrait accroitre et diversifier les capacités d’interventions militaires de l’Union en dehors de tout contrôle parlementaire.

Et la volonté de développer des capacités opérationnelles plus indépendantes des États membres s’accompagne d’un rapprochement toujours plus poussé avec l’OTAN. 

Pire, il s’agit d’encourager des subventions massives à l’industrie d’armement en demandant aux  États membres de porter leurs efforts en matière de défense à au moins 2% du PIB. Une telle politique ne peut que se faire au détriment des autres politiques de développement de l’Union.

Avec la GUE/NGL, nous demeurons résolument hostiles à la surenchère militariste et favorable à une politique de désarmement.

L’UE ferait mieux de consacrer son énergie et ses finances à la promotion de la paix, au multilatéralisme et au le dialogue pacifique entre les peuples. J’ai donc voté contre ce rapport.

 

 

Date du vote : 23/11/2016

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-TA-2016-0440+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche