Pour des services portuaires préservés - explication de vote

Strasbourg, le 8/3/16 : Ce rapport porte sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant un cadre pour l'accès au marché des services portuaires et la transparence financière des ports.

Ce rapport porte sur la proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant un cadre pour l'accès au marché des services portuaires et la transparence financière des ports.

En premier lieu, la Commission visait bien évidemment à la libéraliser les services et opérations portuaires. L’objectif était de créer des conditions pour attirer les investisseurs et lutter contre la « faible concurrence » du secteur pour « améliorer la qualité des services portuaires ».

À la suite de la mobilisation des syndicats et du travail de la commission Transport, la directive a été remaniée dans le sens de la protection des droits sociaux et des travailleurs. L’accent a été mis sur les normes sociales et environnementales notamment en matière de sécurité et de santé. La possibilité de pavillon national a été amendée ce qui contraint au respect des normes nationales et locales ainsi qu’aux conventions collectives de chaque port dans le but de lutter contre le dumping social et le cabotage.

Même s’il faut rester très attentif aux modifications pouvant encore être apportées, j’ai voté pour la directive amendée par le Parlement européen afin de donner un mandat favorable aux droits des salariés en accord avec les organisations syndicales du secteur.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche