Pour l'étiquetage obligatoire des aliments - explication de vote

Strasbourg, le 12/05/2016 : Cette résolution traite de l'étiquetage du pays d'origine de certaines denrées alimentaires comme le lait ou la viande présents dans les aliments transformés.

Cette résolution traite de l'étiquetage du pays d'origine de certaines denrées alimentaires comme le lait ou la viande présents dans les aliments transformés. Le but affiché est ainsi de garantir la transparence de la chaîne alimentaire et de restaurer la confiance des consommateurs, ébranlée après plusieurs scandales et notamment celui de la fraude à la viande de cheval en 2013.

En effet, malgré les scandales, la Commission européenne défend toujours l'étiquetage sur une base uniquement volontaire. Cette approche ayant montré ses limites, il s'agit ici d'obtenir l'étiquetage obligatoire pour les types de viande dites 'mineures' (autre que les viandes bovine, porcine, ovine, caprine et de volaille pour lesquelles l'étiquetage obligatoire s'applique déjà), le lait, les denrées alimentaires non transformées, les produits comprenant un seul ingrédient et les ingrédients constituant plus de 50% d'une denrée alimentaire.

Le PPE a tenté par tous les moyens d'affaiblir cette résolution en utilisant l'argument habituel du coût pour les PME - alors que celles-ci en seront de mon point de vue les premières bénéficiaires et que la transparence est de toute façon un point sur lequel on ne devrait pas transiger sous prétexte d'affaiblir le marché. J'ai voté pour cette résolution et me félicite de son adoption à une large majorité.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche