Pour un meilleur usage des antimicrobiens - explication de vote

La prescription systématique d’antibiotiques provoque un problème croissant de santé publique de résistance des bactéries limitant les capacités des traitements restants.

S'appuyant sur le premier rapport conjoint de trois agences de l'UE[1] sur la résistance aux antibiotiques, le Parlement européen regrette une application inégale de la recommandation du Conseil sur la sécurité des patients, due notamment aux coupes budgétaires des Etats dans le domaine de la santé.Il déplore que les mesures austéritaires aient des conséquences sur la santé des patients et sur les conditions de travail dans les hôpitaux.

Il dénonce aussi le lien entre l'utilisation des antimicrobiens en agriculture et la santé humaine.

Pour améliorer l'usage des antibiotiques, ce rapport propose de réglementer strictement leurs dosages et de dissocier le volume des ventes de la rémunération versée pour un nouvel antibiotique, ainsi que des compensations pour les patients ayant subi un préjudice thérapeutique.
J'ai donc voté en faveur du rapport du Parlement européen qui rappelle aux Etats membres leurs obligations au regard d'une recommandation qui va dans le sens de l'amélioration de la santé publique. Mais sans illusion à cause des restrictions budgétaires actuelles dont la santé est souvent la première cible.

[1] Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, Agence européenne des médicaments, Autorité européenne de sécurité alimentaire

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche