Pour un soutien à l'économie sociale - explication de vote

Strasbourg, le 10/09/2015 : J'ai voté pour ce rapport qui met en avant le rôle de l’économie sociale comme solution de sortie de la crise économique.

Je regrette toutefois qu'il continue d'entretenir la confusion entre l'économie sociale et solidaire et le social business. Malgré la crise et la destruction d’emplois sans précédent, l’économie sociale et solidaire a prouvé sa résilience, bien supérieure à celle des autres types d’entreprises, et sa capacité de créer des nouveaux emplois dans un contexte économique défavorable. Le rapport du PE souligne que l’économie sociale constitue un moteur important pour parvenir à un modèle économique et financier plus durable, créateur de cohésion sociale et territoriale et respectueux de l’environnement, conformément à ce que mentionne les traités de l'UE. Il demande notamment à la Commission de mettre en place un cadre légal pour l’ensemble des entreprises de l’économie sociale et solidaire, grâce à l'adoption de statuts européens, que les Etats membres n'ont toujours pas adoptés malgré les demandes répétées du secteur. Après le rapport Toïa (2009), c'est un autre rapport important montrant que l’économie sociale représente une alternative viable au modèle traditionnel d’entreprise, une économie au service des personnes, novatrice, plus à l'écoute des besoins et défis de la société.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche