Pour une alternative au modèle consumériste - explication de vote

Gaspillages de ressources, changement climatique, pollutions diverses, tout comme les inégalités et l'exclusion sociale sont des freins à la croissance. Pour y pallier, ce rapport du Parlement européen fait des propositions afin de favoriser la création d'emplois dans l'économie dite verte, grâce notamment à une utilisation efficace des ressources (réemploi et recyclage).

Autrement dit, tenter de contrer le modèle consumériste et du tout jetable.

Des propositions concrètes sont mises en avant, comme le soutien à la conversion écologique, notamment des PME, la mise en place de programmes ciblés de formation des travailleurs, leur participation à l'évolution des emplois afin de favoriser leur qualité et leur pérennité. La résolution met aussi l'accent sur le potentiel de secteurs, comme l'efficacité énergétique grâce par exemple à l'isolation des immeubles, ou encore la nécessité de développer une stratégie industrielle européenne, entre autres dans le secteur des énergies renouvelables.

Cela va au-delà de la proposition de la Commission dite "Initiative pour l'emploi vert". J'ai donc voté en faveur sans illusion pour autant sur la volonté de mettre en oeuvre de telles mesures pour aller au-delà des beaux discours de la Commission et les Etats membres.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche