Pour une lutte globale contre l'évasion fiscale - explication de vote

Ce rapport aborde les questions d'évasion et de fraude fiscale dans les pays tiers ainsi que les juridictions opaques du type paradis fiscaux. C'est une critique des régimes sans fiscalité qui attirent les capitaux qui auraient dû être taxés dans d'autres pays et génèrent un dumping fiscal féroce.

Et ce rapport contient une bonne analyse d'un système qui permet aux informations bancaires et financières de rester privées.

Le rapport appelle donc à un plan d'action global dans la lutte contre l'évasion fiscale dans les pays en développement avec des mesures comme la généralisation du modèle de convention fiscale élaboré sous les auspices de l'ONU, le renforcement de l'assistance financière et technique aux pays en développement, l'adoption de mécanismes automatiques d'échange d'information et la création d'un organe international permettant de favoriser la réforme globale des règles internationales existantes en matière de fiscalité.

Cela ne va pas bien loin et l'on pourrait avoir envie de dire que les Etats-membres de l'UE pourraient commencer par balayer devant leurs portes. J'ai néanmoins voté pour,  considérant qu'au-delà de la liste de bonnes intentions, cela allait dans le bon sens.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche