Pour une meilleure sécurité au travail - explication de vote

Strasbourg, le 25/11/2015 : Chaque année, plus de 4.000 travailleurs succombent à des accidents du travail et plus de 3 millions sont victimes d’accidents graves.

Chaque année, plus de 4.000 travailleurs succombent à des accidents du travail et plus de 3 millions sont victimes d’accidents graves. Le nombre d'accidents du travail a diminué au cours des dernières années mais les progrès accomplis dans le domaine de la prévention, la santé et la sécurité au travail dans l'Union restent en deçà de ce que l'on pourrait attendre. Ce rapport du Parlement demande le respect du niveau maximum de protection en ce qui concerne la santé et la sécurité sur le lieu de travail pour tous les travailleurs quelle que soit la taille de l'entreprise qui les emploie ainsi qu'une évaluation de la mise en œuvre pratique des directives relatives à la santé et à la sécurité au travail dans les Etats membres. L'importance du dialogue social et de la représentation des travailleurs pour réduire l'incidence négative, sur la santé physique et mentale des travailleurs, de l'augmentation du travail précaire dans l'UE, nécessité de s'attaquer aux facteurs de risques psychosociaux, tout est dit. Ce rapport est un pavé de bonnes intentions. J'ai voté pour mais sans illusions sur la possibilité de les voir mis en œuvre par les États membres.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche