Pour une pêche côtière artisanale durable - explication de vote

Strasbourg, le 12 avril 2016 : La prise en considération du développement durable dans la politique commune de la pêche est un objectif poursuivi par mon groupe, la GUE/NGL, depuis plusieurs années.

La prise en considération du développement durable dans la politique commune de la pêche est un objectif poursuivi par mon groupe, la GUE/NGL, depuis plusieurs années.

Développer une pêche socialement et écologiquement durable, tout en contribuant au développement de formes alternatives de pêche est le seul moyen de permettre une croissance durable des régions dépendantes de la pêche. La nouvelle politique commune de la pêche entend dans ces orientations soutenir les régions côtières dans leur survie et leur développement.

Considérant pourtant que l'équilibre indispensable entre intérêts économiques, sociaux et environnementaux tend à disparaitre, mieux prendre en compte la petite pêche dans ces régions permettrait donc de répondre à ces différents objectifs. Ce rapport propose de nouveaux cadres pour l'exploitation durable des ressources halieutiques et entend notamment prendre compte la protection de l'environnement et la diversité socio-économique des régions côtières. Il défend un accès préférentiel à la pêche de petite échelle, aux pêcheurs traditionnels des zones côtières, insulaires et ultrapériphériques grâce à une répartition plus équitable des quotas pour la pêche artisanale.

Soutenir le développement local et la pêche durable est primordial pour entraver la démolition des flottes, j'ai voté pour ce rapport en espérant qu'il sera pris en compte par la Commission.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche