Premier regroupement avec 11 partis sous la même bannière

Je vous fais volontiers partager ce petit message qui n'est autre qu'un article publié dans le journal " Le Temps à Tunis le 29 mai dernier.
Il y a aujourd'hui 81 partis en Tunis. il n'est pas étonnant que 50 % des Tunisiens ne savent pas encore pour qui ils vont voter.
Lors de ma visite en Tunisie, j'ai pu voir que même ceux et celles qui s'intéressent de près à la politique ne comprennent pas la moitié de cette nébuleuse politique.

La création de ce pole moderniste est donc sans doute une bonne nouvelle, même si on peut regretter qu'il ne rassemble pas toutes la gauche et notamment que le PCOT ait refusé d'en être sachant que d'après ce que j'ai compris ce n'est pas une alliance électorale mais plutôt un rassemblement pour permettre de mettre en commun des moyens pour aider les Tunisiens à mieux comprendre les choses.

Le Pole Moderniste Démocratique voit le jour

Une alliance électorale regroupant 11 partis politiques a été formée vendredi 27 après suite à une série de réunions organisées par deux initiatives ; « Assez de divisions » et « Appel pour un pole culturel démocratique ». Durant deux mois, ces deux initiatives ont multiplié les efforts pour faire réunir un éventail de partis politiques dont des libéraux, des centristes, des gauchistes, des nationalistes arabes et des verts autour du même table pour former ainsi le « Pole Moderniste Démocratique ».

Ayant pour objectif d’assister les Tunisiens dans leur choix politique à quelques mois des élections de la Constituante, le Pole Moderniste Démocratique a établi un programme de travail qui sera d’ailleurs, présenté mardi 31 mai, lors d’une conférence de presse, et ce à partir de 10 heures à l’espace El Teatro. La conférence sera ouverte au public afin de lui donner une idée pertinente sur les axes de travail du pole, les partis politiques qui le composent. Ils vont d’ailleurs « laisser derrière leurs programmes propress pour présenter un programme unificateur basé sur les principes démocratiques et modernistes », d’après un initiateur.

En fait, le paysage politique s’élargit de plus en plus. Nous comptons actuellement 81 partis ce qui rend la tâche très difficile aux Tunisiens pour faire leur choix lors des élections de la Constituante. D’ailleurs, les chiffres affichés par les derniers sondages démontrent que 50 % des Tunisiens sont encore indécis quant à une décision concernant le parti qui va les représenter, d’où l’idée de former ce pole. Et si 11 partis ont répondu à l’appel des deux initiatives d’autres ont choisi de faire cavalier seul à l’instar du Parti Démocratique Progressiste (PDP) et le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL). Il est clair que le PDP est en train d’investir lourd pour se faire connaître auprès des Tunisiens. Les affiches du parti sont très visibles dans le Grand-Tunis ainsi que sur les supports médias ce qui plante le décor pour une nouvelle époque où ceux qui ont été exclus du paysage politique ont le droit de s’afficher librement.

Sana FARHAT

Les 11 partis signataires du Pole Moderniste Démocratique :

1-Mouvement Ettajdid

2-Parti Socialiste de Gauche

3-Mouvement de la Citoyenneté et de la Justice

4-Parti Taliaa Arabe Démocratique

5-Front Populaire Unioniste

6-Union Populaire Républicaine

7-Parti la Voix du Centre

8-Parti du Travail Patriotique et Démocratique

9-Mouvement Patriotique et Démocratique

10-Tunisie Verte

11-Alliance Républicaine

(Source: “Le Temps” (Quotidien – Tunisie) le 29 mai 2011)

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche