Programme «Droits et valeurs» : Un programme budgétaire nécessaire mais affaibli par le Conseil

  • strict warning: Declaration of date_handler_field_multiple::pre_render() should be compatible with content_handler_field_multiple::pre_render($values) in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/date/date/date_handler_field_multiple.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_handler_filter_term_node_tid_depth::operator_options() should be compatible with views_handler_filter_in_operator::operator_options($which = 'title') in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/modules/taxonomy/views_handler_filter_term_node_tid_depth.inc on line 0.
  • strict warning: Declaration of views_plugin_style_default::options() should be compatible with views_object::options() in /var/www/vhosts/eurocitoyenne.fr/httpdocs/sites/all/modules/contrib/views/plugins/views_plugin_style_default.inc on line 0.
Programme «Droits et valeurs» : Un programme budgétaire nécessaire mais affaibli par le Conseil

Explication de vote sur le rapport du Parlement européen adopté le 17 avril 2019 sur le Programme «Droits et valeurs»

Le Parlement européen a adopté un rapport établissant le programme « Droits et valeurs » regroupant les programmes 2014-2020 "Droits, égalité et citoyenneté" et "L'Europe pour les citoyens", programme(s) visant à soutenir la promotion des droits fondamentaux par les collectivités territoriales et les organisations de la société civile y compris les droits des femmes qui figurait dans l'ex-programme « Daphné ».

Le programme vise notamment à lutter contre les discriminations, combattre les violences faites aux enfants et promouvoir l’égalité femme-homme.

À l’heure de la montée des discours de haine et d’intolérance et de la criminalisation de certaines ONG, ce programme budgétaire a toute son importance.

Je regrette cependant que le Conseil ait fait pression pendant les négociations interinstitutionnelles pour supprimer du texte la référence aux migrants et aux réfugiés parmi les groupes à risque devant être particulièrement protégés.

Le Conseil a également fait ajouter un paragraphe sur le devoir de mémoire qui suggère une équivalence entre nazisme et communisme. Cette relecture simplificatrice de l’Histoire relève d’une stratégie politique inacceptable de la part du Conseil, malheureusement soutenue par une majorité de groupes politiques au Parlement européen.

Je me suis donc abstenue sur ce texte sachant que la bataille à venir sera celle des moyens budgétaires dont sera doté ce programme.

 

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/doceo/document/TA-8-2019-0407_FR.html?redi...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche