Programme Euratom: Le financement du nucléaire est à contre-sens des priorités européennes en matière énergétique

Programme Euratom: Le financement du nucléaire est à contre-sens des priorités européennes en matière énergétique

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 11 septembre 2018 au sujet du Programme Euratom complétant le programme-cadre Horizon 2020

Ce rapport porte sur la poursuite et le financement du programme Euratom de recherche et de formation dans le domaine nucléaire.

L’objectif premier est de soutenir la recherche dans le domaine de la fission nucléaire, domaine de recherche pour le moment infructueux et particulièrement coûteux.

Les fonds européens, quelle que soit la position des uns et des autres sur l'énergie, devraient être mieux orientés afin de favoriser les énergies alternatives. Cela me semble particulièrement nécessaire dans le domaine de la recherche tant la faisabilité des différentes alternatives restent peu probante. Les crédits devraient donc être massivement réorientés vers les énergies renouvelables et non en privilégiant le nucléaire.

Et ceci est d'autant plus vrai que la majorité des États membres n’ont jamais exploité de réacteurs nucléaires ou ont décidé de les supprimer progressivement.

La priorité donnée à un financement consacré quasiment au seul secteur nucléaire n'a donc pas de sens au niveau européen alors que tous les efforts devraient être concentrés sur la transition énergétique.

Ce rapport va donc à contre-sens des priorités et des perspectives à fixer en matière énergétique.

J’ai donc voté contre.

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche