Propositions de la Commission sur les recommandations du Parlement sur la révision postélectorale du CFP 2014-2020 - explication de vote

Strasbourg, le 06/07/2016 : À travers ce rapport, le Parlement européen établit ses priorités et les problématiques principales afin de peser sur la révision du cadre financier pluriannuel (CFP) actuel (2014-2020) qui régit les budgets de l’Union jusqu’en 2020. 

À travers ce rapport, le Parlement européen établit ses priorités et les problématiques principales afin de peser sur la révision du cadre financier pluriannuel (CFP) actuel (2014-2020) qui régit les budgets de l’Union jusqu’en 2020.

Un compromis a été trouvé entre les principaux groupes du Parlement européen pour demander une augmentation globale CFP. Le Brexit, toujours pas notifié, laisse peser beaucoup d’incertitudes sur le cadre budgétaire de l’UE.

Mon groupe a déposé plusieurs amendements, notamment pour intégrer le résultat du referendum du Royaume Uni et souligner que les citoyens européens attendent du Parlement européen des décisions concrètes dans les domaines sociaux et rejettent les mesures d'austérité. Nous avons demandé de prendre des mesures pour mettre un terme à toute relation économique et commerciale avec les acteurs économiques qui font du commerce avec « Daesh ».  Enfin, je me félicite qu’un amendement pour soutenir le processus de paix en Irlande a été adopté.

Même si le rapport à certains point positifs, comme celui de demander de moyens supplémentaires pour s’attaquer aux causes profondes de la « crise migratoire actuelle », ce rapport reste dans les logiques globales de l’UE, j’ai choisi de m’abstenir sur le vote final 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche