Protection des forêts et lutte contre le changement climatique dans l'UE : pour une promotion de la biodiversité avec la participation de tous les acteurs

Protection des forêts et lutte contre le changement climatique dans l'UE : pour une promotion de la biodiversité avec la participation de tous les acteurs

Communiqué de Marie-Christine Vergiat - Députée européenne Front de Gauche - Elue pour le Sud-Est

Le rapport du Parlement européen vient d'adopter à une large majorité le Livre vert de la Commission intitulé "La protection des forêts et l’information sur les forêts dans l’Union européenne : préparer les forêts au changement climatique". Les forêts couvrent 42 % du territoire de l’Union européenne, elles sont une source d'emplois considérable, notamment en zones rurales, qui devrait croître à l'avenir avec les perspectives d'utilisation diversifiée du bois (*). Elles sont aussi la composante principale de la biosphère dans la régulation du carbone et des équilibres entre les écosystèmes (l'eau, protection et fertilité des sols, atténuation des catastrophes naturelles, etc.).

Strasbourg 11 mai 2011

Il est donc impératif d'anticiper les impacts du changement climatique sur les forêts qui font disparaître via les incendies près de 500.000 hectares de forêts chaque année dans l'UE.
Le Parlement demande notamment à la Commission de présenter une proposition législative pour la protection des forêts contre les incendies pour dépasser l'égoïsme de certains Etats membres.

La gestion durable des forêts, en exigeant que le bois et les produits dérivés mis sur le marché européen proviennent de forêts gérées de manière durable et en augmentant le niveau d'exploitation des forêts, qui sont trop souvent faiblement entretenues ce qui conduit à un véritable gâchis.

La vigilance reste de mise pour éviter que l'on arrive à des résultats inverses à ceux recherchés.

C'est la crainte que je nourris avec la loi de modernisation agricole française qui, concernant les forêts vise essentiellement l'amélioration des rendements en conférant leur développement, aux seuls représentants des organismes forestiers (CNPF, ONF, Communes Forestières, etc.) et aux chambres d’agriculture alors que l'ensemble des parties prenantes et notamment les associations de protection de l'environnement devraient être pleinement associées.
Certes la forêt française mérite une meilleure et une plus grande considération mais celle-ci ne doit pas verser dans l'excès inverse et passer par pertes et profits la préservation de la biodiversité et des fonctions essentielles des forêts !

(*) Principalement le "bois énergie" dans le cadre des énergies renouvelables et le "bois habitat" ; des prévisions estiment que la consommation d’énergie provenant de la biomasse et des biodéchets représentera 58 % des énergies renouvelables dans l’Union d’ici à 2020. Le rapport réaffirme le soutien du PE aux objectifs de l'UE en matière d'énergies renouvelables l'horizon 2020 et de limite à 2° Celsius du réchauffement climatique
(**)Le rapport demande à la Commission de présenter des propositions législatives visant notamment à compléter le règlement (UE) n° 995/2010 concernant le bois et à assurer la protection des forêts contres les incendies

Contacts Presse :
06 78 00 94 73

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche