Question écrite à la Commission sur la réduction du financement à l'UNRWA par les Etats-Unis

Question écrite à la Commission sur la réduction du financement à l'UNRWA par les Etats-Unis

J'ai co-signé la question écrite adressée à la Commission sur initiative de mon collègue Miguel Viegas au sujet de la réduction du financement des États-Unis à l'UNRWA. Cette question sera soumise à la Commission européenne en session plénière mardi prochain à Strasbourg. 

Le gouvernement des États-Unis a récemment annoncé une réduction importante de son aide à l'UNRWA, la faisant passer de 350 à 60 millions de dollars.

L'UNRWA gère actuellement plus de 700 écoles à travers la Jordanie, le Liban, la Syrie et la Palestine (Cisjordanie et bande de Gaza) fréquentées par environ 525 000 enfants. Il fournit des services de santé d'une importance énorme (il gère 140 centres de santé comptant environ 9 millions d'examens par an), des soins de santé primaires aux cliniques de reproduction. Il fournit également une aide à la construction pour le logement.

Avec cette coupe énorme, c'est l'ensemble de l'aide apportée qui est en jeu, contribuant ainsi à accroître les souffrances du peuple martyr de Palestine et à ouvrir la voie à l'aggravation des conséquences d'un conflit qui dure depuis des décennies.

1. Étant donné l'urgence de cette situation, qui met en jeu les services de base au profit des groupes les plus vulnérables de la population palestinienne, quelles sont les possibilités de renforcer les contributions de l'UE et quelles mesures seront prises pour assurer la continuité des services ?

2. Quelle est la position de l'UE sur l'annonce du gouvernement des États-Unis et quelles sont les actions / efforts qu'elle prévoit de développer, au niveau de l'ONU, pour mobiliser davantage de fonds pour l'UNRWA?

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche