Rapport Fajon, la libéralisation des visas aux Balkans: mon explication de vote

Ci-dessous, l'explication de mon vote pour soutenir le rapport Fajon sur la libéralisation des visas pour les ressortissants de certains pays balkaniques.
Un rapport très controversé car il touche le problème épineux du Kosovo.

Favorable à la suppression des visas de court séjour, j'ai voté pour le rapport de Mme Fajon car il va dans le bon sens. Grâce à cette mesure, la majorité de ressortissants des Etats concernés ne seront plus soumis aux tracasseries administratives des ambassades pour la délivrance de visas.

Néanmoins, je regrette que cette exemption ne concerne que les titulaires d'un passeport biométrique que je juge incompatible avec la protection des données personnelles et de la vie privée.

Je suis également choquée que seules deux des trois communautés de Bosnie-Herzégovine, les Serbes et les Croates, bénéficient de cette mesure et que les résidents du Kosovo en soient exclus.

Le statut des citoyens européens ne doit pas servir à régler la question du statut des Etats membres et encore moins à y raviver des tensions déjà fortes.

Dans les Balkans, tous les ressortissants et citoyens de l'Union européenne doivent être traités sur un pied d'égalité. La liberté de circulation des personnes doit être un droit fondamental en Europe.

 

Marie-Christine VERGIAT

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche