Réduction des émissions de gaz à effet de serre: toute avancée (même petite) est fondamentale!

Réduction des émissions de gaz à effet de serre: toute avancée (même petite) est fondamentale!

Explication de vote

Ce rapport vise à avancer dans la mise en œuvre concrète de l’Accord de Paris de 2016 notamment en ce qui concerne la réduction des émissions de gaz à effets de serre (GES) pour les secteurs hors du marché carbone (ex : l’agriculture, le logement...) afin d'atteindre l'objectif d'une réduction des GES de 30% d’ici 2030 et de 80% d’ici 2050.

Le Parlement européen demande notamment que les limitations des GES soient opérationnelles dès 2018 et non dès 2020 comme le demandait initialement la Commission européenne. C’est une longue bataille que mène depuis des années la gauche du Parlement européen et que nous considérons vitale au vu de l'urgence à agir pour le bien être des peuples notamment européen mais bien évidement plus généralement pour la planète.

Je regrette cependant que les parlementaires de la droite européenne aient voulu affaiblir ce rapport et qu'ils aient malheureusement obtenu une révision à la hausse de 90 à 280 millions de tonnes des quotas d’émission des GES  pour les pays européens. 

L’Accord de Paris ne sera une réalité que lorsque les États signataires respecteront effectivement les objectifs sur lesquels ils se sont engagés.

 

J’ai néanmoins voté pour car toute avancée sur ce sujet est fondamentale.

 

Date du vote : 14/06/2017

Lien vers le texte adopté :

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-2017-0256&language=FR&ring=A8-2017-0208

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche