Refus de grâce de Troy Davis

Refus de grâce de Troy Davis

Mauvaise nouvelle : Du point de vue juridique, en Georgie, le comité des grâces était l'ultime recours. Il nous reste la protestation citoyenne ne serait ce que pour montrer que de telles horreurs dans la soit disant plus grande démocratie du monde est pour nous quelque chose d'insupportable.

Je vous invite à lire le texte de mon collègue Patrick Le Hyaric.

Refus de grâce de Troy Davis : arrêtons le bras du bourreau !

La grâce refusée à Troy Davis est un déni de justice. Un affront à la raison.

La plupart des témoins s’est rétractée. On n’a jamais retrouvé l’arme du crime commis à l’époque.

Il n’y a donc pas de preuve permettant de l’accuser ainsi et de l’expédier à la mort comme vient de la confirmer le comité des grâces de Géorgie. Est-ce parce qu’il est noir que le comité des grâces n’a eu aucun doute ?

Troy Davis est le symbole de la condamnation sans preuves.

Il reste quelques heures pour arrêter le bras du bourreau.

Faisons-nous entendre par tous les moyens possibles d’ici mercredi soir.

Que les autorités françaises et européennes demandent et redemandent : Vie sauve pour Troy Davis !

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche