Réintroduction temporaire des frontières intérieures : Le Parlement européen rappelle que la libre circulation dans l’espace Schengen est fondamentale.

Réintroduction temporaire des frontières intérieures : Le Parlement européen rappelle que la libre circulation dans l’espace Schengen est fondamentale.

Explication de vote sur la résolution du Parlement européen adoptée le 4 avril 2019 sur la réintroduction temporaire du contrôle aux frontières intérieures

L'espace Schengen est un des principaux acquis de la construction européenne pour les citoyens européens. Il est le symbole de la libre circulation mais il est aussi devenu le symbole de l'échec des gouvernements européens à se montrer solidaires. Cela fait près de 4 ans maintenant que certains États membres mettent en cause l’espace Schengen et ont rétabli des contrôles à leurs frontières intérieures pour des raisons liées aux mouvements migratoires ou à la sécurité.

Dans l’Etat actuel des choses, la Commission n’a pas les moyens de sanctionner les États qui ne respectent pas les règles. Elle a proposé un nouveau cadre qui revient pour l’essentiel à normaliser les manquements graves au cadre juridique actuel par les Etats membres.

Le Parlement européen, s’est prononcé contre cette tentative de normalisation et pour un renforcement des procédures permettant le rétablissement de ces contrôles et la limitation de leurs durées de réintroduction.

Les négociations interinstitutionnelles ont échoué. Le Conseil n’étant même plus capable de maintenir la position prise par les États en juin 2018. Par ce vote, le Parlement européen a confirmé sa position initiale. La libre circulation au sein de l’espace Schengen est fondamentale. Je vote pour une seconde fois en sa faveur.

Texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche