Retour sur ma rencontre avec les Jeunes d'Allonnes au Parlement européen à Strasbourg

Retour sur ma rencontre avec les Jeunes d'Allonnes au Parlement européen à Strasbourg

J'ai eu le plaisir d'accueillir les jeunes du Comité Jeunes Allonnes au Parlement européen à Strasbourg le mardi 24 octobre 2017.

Les élèves ont rédigé un compte-rendu de leur visite et des échanges que nous avons eus, notamment notre session questions/réponses autour de la question des migrants.

Retrouvez la page facebook du Comité Jeunes Allonnes ici

Visite au Parlement européen
et rencontre avec Marie-Christine Vergiat

Compte-rendu réalisé par Inès MOKNI (TS)

"Le mardi 5 décembre, nous avons débuté notre journée par une visite du parlement européen situé à
Bruxelles, Belgique (il y a 3 bâtiments du Parlement européen, l'autre étant au Luxembourg et le
principal à Strasbourg). Nous avons été accueilli par Maximilien Georges Dardel, assistant
parlementaire de la députée avec laquelle nous avions rendez-vous. Pendant une vingtaine de minutes
nous avons eu un échange avec ce dernier sur son parcours scolaire et son rôle en tant qu'assistant
parlementaire. Puis la députée européenne Marie-Christine Vergiat du groupe confédéral de la Gauche
unitaire européenne/ Gauche verte nordique est arrivée. Elle nous a expliqué que son rôle de députée
est de représenter les citoyens des Etats membres de l'Union Européenne, dans ce cas-ci la France. La
députée Marie-Christine Vergiat est membre de la commission des Libertés Civiles, de la Justice, des
Affaires Intérieures, de la délégation pour les relations avec le Parlement panafricain et de la souscommission
des "droits de l'Homme". Sur ce dernier point elle est particulièrement concernée car elle
est militante des droits de l'Homme depuis près d'une trentaine d'année. Elle nous a également
informés que les prises de décisions du parlement européen se font autour de la notion de compromis.
En effet le pouvoir législatif est partagé entre le Parlement européen et le Conseil de l'Union
européenne. Dans les secteurs autres que la culture et l'éducation, le Conseil de l'Union européenne a
besoin de l'approbation du Parlement européen avant de prendre une décision. Si le parlement
désapprouve, une session de négociations est ouverte afin de trouver un compromis. Pour finir, la
députée nous a parlé de certains conflits du monde où les droits des Hommes sont bafoués, et de
l’action du Parlement européen face à ces situations.

Nous avons poursuivi par une session de questions/réponses avant que la députée s'en aille. Les élèves
qui le désiraient ont prit la parole et ont questionné la députée. Un élève a demandé si, selon elle, il
fallait favoriser l’aide aux Français pauvres par rapport aux migrants. Ce à quoi elle a répondu, qu'un
pauvre français ou un migrant, avant d'être citoyen d'un pays, sont avant tout des êtres-humains, c'est
pour cela que l'on doit favoriser ni l'un, ni l'autre mais porter secours aux deux. Elle a souligné que la
France est la 5ème puissance mondiale alors qu’elle ne représente que 1 % de la population mondiale.
Elle peut donc mener ces deux actions de front. Suite à nos questions sur les réfugiés et les migrants,
elle a insisté sur le caractère destructeur des guerres qui n’apportent que le chaos. Elle a donc souligné
l’importance des actions que doit mener l’Union européenne en faveur de la paix, de l’éducation, mais
aussi de l’environnement. Les interventions publiques, mais aussi la remise du prix Sakarov jouent un
rôle important de ce point de vue.

Pour clôturer cette matinée au Parlement européen, un conférencier nous a présenté de manière plus
approfondie le fonctionnement des institutions européennes. Il nous a ensuite fait visiter l'hémicycle."

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche