Réutilisation de l’eau : Une résolution pour éviter le gaspillage et l’exploitation inutile de l'eau

Réutilisation de l’eau : Une résolution pour éviter le gaspillage et l’exploitation inutile de l'eau

Explication de vote sur la résolution adoptée le 12 février 2019 par le Parlement européen sur les exigences minimales requises pour la réutilisation de l’eau.

Une bonne gestion de l’eau est un enjeu essentiel pour l’environnement. La réutilisation des eaux usées pour éviter le gaspillage et l’exploitation de cette ressource en est un des éléments.

Ce règlement sur les exigences requises pour la réutilisation de l’eau va dans ce sens.
La proposition initiale de la Commission s’attache principalement à l’agriculture puisque ce secteur est un gros consommateur l’eau.

Le potentiel total de réutilisation de l'eau d'ici 2025 est d'environ 6,6 milliards de mètres cubes, contre 1,1 milliard de mètres cubes par an à l'heure actuelle.
Cela nécessiterait un investissement inférieur à 700 millions d'euros et permettrait de réutiliser plus de 50 % du volume total d'eau provenant d'installations de traitement des eaux usées théoriquement disponibles pour l'irrigation.

Le Parlement européen a renforcé ce règlement en demandant que les critères harmonisés portent aussi sur la réutilisation des eaux urbaines et une sécurité accrue de cette utilisation.

Améliorer les exigences de qualité va dans le bon sens et ce rapport a d’ailleurs fait l’objet d’un large consensus. J’ai donc voté pour.

Lien vers le texte adopté :
http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche