Situation en Syrie : Afrin, Ghouta orientale, vente d’armes, accord UE-Turquie ... cessons l'hypocrisie !

Situation en Syrie : Afrin, Ghouta orientale, vente d’armes, accord UE-Turquie ... cessons l'hypocrisie !

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 15 mars 2018 sur la situation en Syrie

Après 7 ans de conflit et 400 000 morts, la situation n’en finit pas de se détériorer en Syrie.

Dernier chapitre en date : l’invasion turque du canton kurde d’Afrin et l’offensive du régime Syrien sur la Ghouta orientale.

Depuis le 20 février l’armée turque a attaqué la région contrôlée par les forces démocratiques kurdes, dont on connaît le rôle essentiel dans la lutte contre Daesh notamment à Kobané.

Je me félicite de l’adoption d’un amendement de la GUE/NGL condamnant l’offensive turque sur les territoires contrôlés par les forces kurdes.

Cependant je ne peux me satisfaire de l’unilatéralisme de cette résolution. Toutes les atrocités doivent d’être condamnées quels qu’en soient les auteurs et a fortiori quand elles sont permises par des livraisons d’armes occidentales hasardeuses qui ne sont ici pas évoquées.

Il n’est pas non plus possible de s’apitoyer sur la situation humanitaire des réfugiés sans condamner l’accord UE-Turquie qui bloque en Turquie des dizaines de milliers de personnes alors qu’on connait l’évolution des libertés dans ce pays et que la grande majorité des réfugiés ne sont pas pris en charge par les autorités turques.

J’ai donc choisi de m’abstenir.

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche