Soudan : Libérez Salih Mahmoud Osman et tous les prisonniers politiques arrêtés au Soudan

Voir la vidéo

Je me suis exprimée au Parlement européen à Strasbourg le 15 mars 2018 au sujet de l'arrestation de dizaines défenseurs des droits de l'Homme au Soudan et notamment sur le cas de Salih Mahmoud Osman, lauréat du Prix Sakharov que j'ai eu l'occasion de rencontrer pas plus tard que fin 2017 à Bruxelles.

Retrouvez cette intervention ici.

"Madame la Présidente, fin 2017, Salih Mahmoud Osman, prix Sakharov 2007, nous alertait à Bruxelles sur les risques pour les droits de l’homme au Soudan, au regard de l’évolution de la coopération de l’Union européenne avec son pays dans le cadre du processus de Khartoum.

Début janvier, alors que le pays était de nouveau secoué par d’importantes manifestations pacifiques contre l’augmentation du coût de la vie et notamment des produits de base, il a été arrêté avec plus de 140 journalistes, leaders et militants de l’opposition, dont ceux du Parti communiste soudanais, activistes, avocats, défenseurs des droits de l’homme.

Le NISS (Service national de la sûreté et du renseignement), de sinistre réputation, et les forces rapides de sécurité, anciens janjawids, agissent au mépris des lois, y compris soudanaises et c’est justement le NISS qui a arrêté Salih Osman.

Il est diabétique et sa santé s’est rapidement dégradée, faute de soins. Il serait hospitalisé.

Si les relations entre l’Union européenne et le Soudan ont un sens, si elles servent à quelque chose, c’est le moment de le montrer et d’obtenir la libération de Salih Osman et de tous les prisonniers politiques au Soudan. Monsieur le Commissaire, je compte sur vous."

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche