Soutien au Dignité Al Karama. Refus du nouveau coup de force militaire israélien. Respect du droit international et solidarité avec le peuple palestinien

Soutien au Dignité Al Karama. Refus du nouveau coup de  force militaire israélien. Respect du droit international et solidarité avec le peuple palestinien

Communiqué de Marie Christine Vergiat - Députée européenne du Front de Gauche - Coordinatrice de la sous-commission Droits de la Homme au Parlement européen pour la GUE NGL - Bruxelles 19 juillet 2011

Ce mardi matin, l’armée israélienne a arraisonné « Le Dignité-Al-Karama » et conduit ses passagers à bord de ses bateaux pour les emmener à Ashdod pour « subir des interrogatoires ». Au nom de quel droit ?

Ce bateau est le dernier bateau « rescapé » de la flottille de la Liberté II, son « petit Poucet citoyen ». A son bord,  16 militants pacifistes de 6 nationalités qui portent la parole de milliers de citoyens qui ont soutenu la flottille « Liberté II » pour exiger la levée du blocus de Gaza et en appeler à l’opinion publique pour faire pression sur  les gouvernements occidentaux afin qu’ils exigent d’Israël le respect du droit international pour la Palestine.
Au lieu de cela et de tout faire pour protéger la flottille et ses passagers, les gouvernements occidentaux ont multiplié les pressions pour empêcher les bateaux de partir, ne réagissant même pas au sabotage d’au moins deux de ces bateaux. C’est donc encore une fois le soutien inconditionnel à Israël qui a prévalu et les intérêts stratégico-politio-diplomatiques à courte vue au mépris des règles internationales.

Pire encore aujourd’hui, les autorités israéliennes osent se prévaloir de ce droit international pour arraisonner le bateau et dire qu’il y a des solutions « conformes au droit international » pour acheminer l’aide alimentaire. De qui se moque-t-on ? La seule solution conforme au droit international est la levée du blocus de Gaza.
Jusqu’à quand  Israël sera-t-il considéré comme un pays à part qui peut bafouer le droit en toute impunité y compris dans les eaux internationales ?
A plusieurs reprises, les élus du Front de gauche ont interpellé les autorités tant françaises qu’européennes  pour leur demander de protéger la flottille et ses passagers pacifistes.

Les passagers du « Dignité-Al-Karama » ont été conduits à bord des bateaux militaires et sont amenés en Israël pour interrogatoire. Parmi eux, plusieurs Français dont le député communiste Jean Claude Lefort et la porte-parole française de la Flottille de la liberté II, Claude Léostic.
L’Union européenne et les gouvernements de ses Etats membres doivent ramener Israël à la raison et au respect du droit international. Ils doivent tout mettre en œuvre pour protéger leurs ressortissants et la population palestinienne.

Soyons nombreux ce soir à Paris pour protester contre ce nouvel usage de la force militaire contre des pacifistes

Rendez vous à 18 h 30 au métro Franklin Roosevelt.

Plus d'informations :

- Mon intervention au Parlement européen le 4 juillet 2011: coup de colère au Parlement européen à propos de la flottille

- Communiqués de l'organisation un bateau français pour Gaza : Gaza dans 24H - Laissez le passer !

- Communiqué du 30 juin 2011 : Les menaces et sabotages à l'égard de la flottille de la liberté ne peuvent pas durer : la communauté internationale doit réagir

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche