Soutien d'eurodéputés à la grève de la faim des Kurdes à Strasbourg

Soutien d'eurodéputés à la grève de la faim des Kurdes à Strasbourg

Communiqué de presse - Strasbourg 15 mars 2012 - Marie-Christine Vergiat (GUE-NGL FR) et, Jurgen Klute (GUE-NGL DE), et Ana Miranda (Verts-ALE, ES), se sont rendus hier soir à la rencontre des 15 personnes (10 hommes et 5 femmes) en grève de la faim illimitée depuis le 1er mars 2012 pour attirer l'attention sur la situation du peuple kurde à travers l'incarcération d'Abdullah Ocalan. Fuat Kav, en grève de la faim depuis 15 jours, a expliqué aux eurodéputés que leur revendication est " la libération d'Ocalan et de tous les prisonniers politiques en Turquie. Le Comité pour la prévention contre la torture doit pouvoir se rende à Imrali à la prison ou se trouve Ocalan, car depuis 8 mois, le peuple kurde n'a aucune nouvelle de son leader. La résolution de la question kurde ne peut pas se faire sans une reprise du dialogue avec le représentant politique du peuple kurde : Ocalan."

Pour Marie-Christine Vergiat qui était sur place à Diyarbakir il y a deux semaines "le silence de l'Union européenne est pesant sur la question kurde Il est donc essentiel de rompre le mur du silence et d'attirer l'attention de l'opinion publique sur le martyr du peuple kurde et d'obliger le gouvernement turc à ouvrir un dialogue politique avec ses représentants plutôt que de les jeter en prison"."

Pour Ana Miranda "Le Parlement européen doit avoir une position forte pour la défense du peuple Kurde. Nous ne pouvons pas rester impassibles et inactifs devant les agressions continues et les violations récurrentes des droits du peuple Kurde. Je suis députée de Galice, de la nation galicienne, et nous soutenons la libre détermination du peuple Kurde et de tous les peuples et le droit d'élire démocratiquement ses représentants et ses élus, et à décider par eux-mêmes pour leur avenir. Nous comprenons les raisons de la grève de ces citoyens Kurdes qui demandent, avec toute leur force et tout leur cœur, que leurs représentants politiques légitimes soient libérés pour pouvoir être la voix du peuple Kurde qui les a élu".

Pour Jürgen Klute "le gouvernement d'Erdogan est de nouveau en train de mener une politique de plus en plus offensive contre la population kurde. Il faut pourtant des efforts crédibles et durables pour la résolution politique de la question kurde. La libération des 5 000 militants, journalistes et représentants politiques et aussi de M. Öcalan est un élément important dans un tel processus."

 

Contact presse :

Juliette Ryan (assistante marie-christine vergiat) : +33 (0) 06 78 00 94 73
www.eurocitoyenne.fr
marie-christine.vergiat@europarl.europa.eu

 

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche