Stratégie de l'UE en faveur des jeunes : Augmenter les investissements publics dans l'éducation et les politiques de la jeunesse

Stratégie de l'UE en faveur des jeunes : Augmenter les investissements publics dans l'éducation et les politiques de la jeunesse

Explication de vote sur le rapport adopté par le Parlement européen le 31 mai 2018 sur la mise en œuvre de la stratégie de l’Union européenne en faveur de la jeunesse

Le Parlement européen a adopté un rapport sur la mise en œuvre de la stratégie de l’Union européenne en faveur de la jeunesse pour la période 2010-2018.

Belle ambition quand on prétend instaurer l'égalité des chances pour tous les jeunes dans l'enseignement et sur le marché du travail et à les encourager à participer activement à la vie sociale.

Juste constat : les mesures d'austérité ont affecté le financement de l'éducation, de la culture et des politiques de la jeunesse, et sont nuisibles au bien-être des jeunes en augmentant les inégalités, les risques d'exclusion, d'insécurité et de discrimination, notamment pour les jeunes les plus défavorisés.

Le rapport demande donc une augmentation des investissements publics dans l'éducation et pour les politiques de la jeunesse.

Il encourage également la coopération entre États membres dans ces domaines et appelle à un meilleur financement des programmes et initiatives de l'Union en impliquant davantage les jeunes et les organisations qui les représentent.

Certes, il s’agit là de jolis mots et les objectifs ont peu de chances d’être atteints avec le cadre financier pluriannuel qui se profile mais on peut y voir l’esquisse d’une politique telle qu’elle devrait être. J’ai voté pour.

Lien vers le texte adopté : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-T...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche