Stratégie pour le bien-être animal - explication de vote

Strasbourg, le 26/11/2015 : Depuis plus de trente ans, l'UE développe une législation visant à mieux protéger les animaux. Plus de trente textes prévoyant des degrés variables de protection des animaux, ont déjà été produits mais leur mise en œuvre et leur application dans les Etats membres reste très irrégulière.

Depuis plus de trente ans, l'UE développe une législation visant à mieux protéger les animaux. Plus de trente textes prévoyant des degrés variables de protection des animaux, ont déjà été produits mais leur mise en œuvre et leur application dans les Etats membres reste très irrégulière. La stratégie de l'Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux pour la période 2012-2015 définissait une vingtaine d'actions prioritaires mais seules neuf d'entre elles ont été portées par la Commission jusqu'à présent. Ce cadre doit être renouvelé et actualisé afin de répondre aux enjeux du secteur. Malheureusement, la résolution qui nous a été proposée n'est pas à la hauteur de ce que l'on pourrait attendre. Mon groupe, la GUE/NGL avait déposé avec les Verts un certain nombre d'amendements afin notamment de prendre en compte la protection des animaux en matière d'élevage, de transport et d'abattage. Tous ces amendements ont été rejetés. Cette résolution n'est donc qu'une déclaration de bonnes intentions sans réelles mesures et actions. Je me suis donc abstenue.

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=TA&reference=P8-TA-20...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche