Au meeting du Front de gauche en Cote d'Or

Au meeting du Front de gauche en Cote d'Or

Merci à Najate Haïe, candidate Front de gauche dans la 2ème circonscription de Cote d'Or, pour ce compte-rendu du beau meeting du 10 avril. Pour voir les photos du meeting : galerie photos meeting 10 avril à Dijon. Et pour voir une petite vidéo tournée lors du meeting : cliquez sur VOOTV

L'espace Tabourot de Saint-Apollinaire, commune dont le député-maire UMP est mon adversaire à la législative pour la 2e circonscription de Côte-d'Or, n'a pas été épargné par la dynamique du Front de gauche, dynamique qui fait progresser toute la gauche comme l'a bien rappelé Nelly Goby qui a accueilli et présenté les intervenants lors du meeting du 10 avril.

Devant au moins 350 personnes, les courants politiques membres du Front de gauche ou soutenant la candidature de Jean-Luc Mélenchon ont apporté différents éclairages de ce mouvement qui s'est imposé dans la campagne et qui change déjà la donne et les rapports de force dans le pays.

Jacques Thomas au nom des Alternatifs a insisté sur la volonté de construire ensemble un autre scénario de sortie de crise et de s'appuyer sur les mobilisations sociales qui se développent en Europe.

Félix Schapira, suppléant de Martine Lepeule dans la 1ere circonscription, a développé au nom de la FASE la règle verte contre la règle d'or et a appelé à réduire les délégations de pouvoir au profit de l'intervention des citoyens.

Candidate dans la 2e circonscription, j'ai présenté pour Soldarités 21 des propositions politiques pour répondre à la question entendue depuis quelque temps : qu'allez-vous faire du bon résultat qu'annoncent l'enthousiasme suscité par la campagne du FDG et... les sondages ? (voir l'article sur ce blog).

Isabelle de Almeida, candidate dans la 3e circonscription et membre de la direction nationale du PCF, a fait remarquer que face à l'immense aspiration aux changements, c'est le Front de gauche qui rend possible la défaite de la droite et pas l'alliance PS-Modem sur laquelle certains, comme à Dijon, voulaient parier en 2008 pour gagner en 2012! Elle a rappelé les mesures urgentes à prendre dès juillet 2012 pour répondre à l'espoir soulevé.

Eric Comparot, candidat du Parti de gauche dans la 4e circonscription, a insisté sur l'importance des services publics dans tous les territoires, notamment en matière de santé ou d'éducation.

Delphine Helle, candidate de la Gauche Unitaire dans la 5e circonscription, a dénoncé l'ampleur prise par la précarité et les attaques contre les services publics, souhaitant appliquer au président sortant le "dégage" lancé avec succès par les acteurs du printemps arabe de 2011. Pour répondre à la question "que faire de notre succès ?", elle a proposé à toute la gauche un accord sur des objectifs de rupture pour un gouvernement de transformation sociale.

C'est Marie-Christine Vergiat, députée européenne du Front de gauche, qui a conclu la réunion en développant la dimension européenne des questions politiques actuelles, rappelant l'intérêt soulevé hors des frontières par la dynamique que nous développons ensemble à gauche.

Najate Haïe

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche