Digne : la promotion du potentiel des territoires reculés en débat - article dans La Marseillaise

Digne : la promotion du potentiel des territoires reculés en débat - article dans La Marseillaise

La Marseillaise, 21 mai 2016 : A Digne, Marie-Christine Vergiat (Front de gauche) et Michel Dantin (LR) abordent la question des circuits courts. Quand l’Europe vient à la rencontre du monde rural bas-alpin.

Le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille, qui couvre toute la circonscription du Sud-Est (Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse), organisait un débat sur le rôle de l’Europe dans le développement rural et les circuits courts en Pays dignois (programme Leader). Une soirée organisée en partenariat avec la Ville de Digne-les-Bains et le Pays dignois, le Groupe d’action locale (GAL) du Pays dignois et la Région Paca.

Marie-Christine Vergiat, députée européenne membre du groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, élue Front de gauche, et Michel Dantin, député européen membre du groupe du Parti populaire européen (Démocrates-Chrétiens), élu Les Républicains, ont animé cette soirée-débat à l’invitation de Bernard Bartolini, président du Groupe d’action locale du Pays Dignois, et Nadia Chabal-Calvi, directrice Groupe d’action locale du Pays dignois.
Du haut en bas

Un débat citoyen sur le thème « Comment l’Union européenne soutient-elle l’économie rurale à l’échelle locale et favorise-t-elle les échanges d’expériences ? », qui était aussi l’occasion pour les acteurs locaux, notamment les agriculteurs, les associations, les autorités locales et régionales et toutes les personnes intéressées, de rencontrer leurs députés européens et d’échanger leurs vues sur le développement de leur territoire et la possible contribution du programme Leader.

De grands témoins qui ont bénéficié de fonds du Programme Leader 2007-2013 étaient sollicités pour exposer leur expérience, notamment Christophe Israel du restaurant Les Alisiers à Montclar, restaurateur labellisé « Pays gourmand », Julien Giraud, éleveur d’ovins à Valensole, Henry Poulain, producteur de jus de fruits et fondateur de l’association Fruits d’avenir, Raphaëlle Farnarier Jorgensen qui produit et transforme des pois chiche.

L’occasion de rappeler ce que recouvre le programme Leader qui signifie « Liaison entre actions de développement de l’économie rurale ». Et comment proposer un projet pour recevoir un appui européen via le Groupe d’action locale du Pays dignois.

Il s’agit d’un programme européen finançant des actions locales de développement dans les territoires ruraux. Son objectif est d’appuyer des projets innovants, à petite échelle, portés par des acteurs publics (collectivités) ou privés (associations, entreprises...) afin de promouvoir le potentiel des territoires ruraux et ainsi favoriser le développement économique de ces territoires. Les meilleurs projets et pratiques peuvent déboucher sur des initiatives durables. Le programme Leader permet de développer une coopération entre les régions françaises et européennes et de constituer ainsi un réseau d’échanges d’expériences.

Ces programmes sont portés administrativement par des Parcs naturels régionaux ou des pays via des instances informelles, les Groupes d’action locale, regroupant des élus du territoire et des acteurs de la société civile issus du monde associatif et entrepreneurial. IIs veillent plus largement au respect de l’éthique même du projet de territoire ainsi qu’à sa bonne mise en oeuvre.

 

Source : http://www.lamarseillaise.fr/alpes/societe/48787-digne-la-promotion-du-p...

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche