Visite du centre de rétention administrative du CANET dans le cadre de la campagne OPEN ACCESS

26/06/2013 - Marie-Christine Vergiat, députée européenne Front de Gauche et Isabelle Pasquet, sénatrice communiste au sein du groupe CRC, se rendront le vendredi 28 juin à partir de 11h30 au centre de rétention du Canet à Marseille.
 
 Cette visite, comme celles que Me Vergiat a déjà effectuées dans les centres de Bruges et de Vincennes, entre dans le cadre de la campagne OPEN ACCESS. Lancée en 2012 par Migreurop et Alternatives Européennes, avec le soutien de parlementaires et de journalistes, elle a pour objectif de gagner l'accès des associations et des média aux centres de rétention et par là même, la transparence sur leur fonctionnement.

 Faut-il rappeler que les personnes qui sont enfermées dans les centres de rétention administrative (CRA) n'ont commis aucun délit et n'ont fait qu'enfreindre des règles administratives sans cesse plus dures à l'égard des étrangers. Dans l'attente d'une expulsion – décidée dans 50% des cas – ils sont confrontés à des conditions de vie  souvent plus dures que dans les établissements pénitentiaires. Zones de non-droit, ces centres sont plus inaccessibles aux journalistes et aux associations que les prisons.
 
 Un récent  rapport spécial de l'ONU a montré que, dans nombre d'Etats membres de l'Union européenne, la mise en rétention de migrants, y compris de demandeurs d'asile, est devenue une méthode quasi-systématique de gestion des flux migratoires alors que des alternatives existent. Cette situation a un impact sur l'exercice des droits reconnus aux migrants de manière générale.
 
 La campagne 2013 d’OPEN ACCESS consiste en une série de visites de centres de rétention à travers l'Union européenne pour recueillir le maximum d'informations sur le respect des droits des migrants et leurs conditions de vie, ainsi que pour permettre aux parlementaires d’exercer un contrôle démocratique de ces lieux d'enfermement.
 
 La visite du centre de rétention du Canet est d'autant plus importante que ce centre a connu des incidents à plusieurs reprises, notamment un incendie en mars 2011 et l'hospitalisation d'une « détenue » en état critique en juillet 2012.
 
 Marie-Christine Vergiat comme Isabelle Pasquet souhaitent savoir comment les droits des migrants sont effectivement mis en œuvre quitte à dénoncer les dérives si elles sont avérées, et à proposer de nouvelles dispositions législatives.
  

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche