Tirons pleinement les conséquences des violations des droits de l'Homme qui se multiplient en Turquie!

Tirons pleinement les conséquences des violations des droits de l'Homme qui se multiplient en Turquie!

Explication de vote

Depuis la tentative de coup d’État manquée, la situation politique en Turquie s’est sévèrement dégradée. La dérive autoritaire du régime ne peut plus être ignorée, la liste des violations des droits fondamentaux est pratiquement sans fin.

Le rapport du Parlement européen retrace assez fidèlement les innombrables atteintes à l’État de droit en Turquie. Entre autres, les destitutions et l’emprisonnement des élus du HDP sont clairement condamnés tout comme les multiples arrestations.

Le Parlement a donc confirmé sa position de novembre dernier en appelant à un gel des négociations d’adhésion.

Pourtant la volonté affichée d’approfondir l’Union douanière avec la Turquie est en contradiction avec cette condamnation du régime. Or c’est là que se situe le réel moyen de pression.

De même, la seule condamnation des violences du PKK en omettant celle du gouvernement est pour le moins partiale.

Enfin, il est impossible, dans le contexte actuel, de se réjouir de la coopération avec la Turquie en matière migratoire et sécuritaire alors même que celle-ci est utilisée comme un véritable chantage.

S’il condamne justement l’autoritarisme et l’arbitraire à l’œuvre en Turquie, le rapport ne tire pas pleinement les conséquences des faits qu’il énonce.

 Je me suis donc abstenue.

 

Date du vote: 06/07/2017

Lien vers le texte adopté

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche