UNRWA : Les États-Unis doivent honorer leur contribution mais l'UE et ses États doivent aussi accroître leurs fonds

UNRWA : Les États-Unis doivent honorer leur contribution mais l'UE et ses États doivent aussi accroître leurs fonds

Explication de vote sur la résolution adoptée par le Parlement européen le 8 février 2018 sur la situation de l'UNRWA.

Sans revenir, sur l’historique de cet organisme qui fait des Palestiniens les seuls réfugiés au monde à ne pas dépendre du HCR, il est important de rappeler que l’UNRWA est mandatée depuis 1949 par les Nations Unies pour fournir  assistance et protection à près de 5 millions de réfugiés palestiniens.
 
Les États-Unis étaient jusqu’alors son plus important contributeur avec une aide supérieure à 350 millions de dollars en 2017 mais l’arrivée de Donald Trump change là aussi la donne et les USA ont annoncé une coupe drastique de leur financement de 60 millions de dollars...
 
Le 25 janvier dernier, j’ai signé une question à la Commission européenne pour lui demander de réagir rapidement à cette situation en envisageant de renforcer la contribution européenne.
 
1.7 millions de réfugiés palestiniens sont en attente d’aide alimentaire d’urgence, 3 millions d’accès à des soins de santé primaires et c’est plus de 500.000 enfants, que la coupe budgétaire américaine met en péril.
     
J’ai donc voté en faveur de cette résolution qui demande aux États-Unis de revoir leur position en honorant le paiement intégral de leur contribution et demande à l’Union et ses États membres d’affecter des fonds supplémentaires à l’UNRWA.

 

Retrouvez le texte adopté ici

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"

Eurocitoyenne, le site internet de Marie-Christine Vergiat, Députée Européenne Front de Gauche